Si on m’avait demandé mon avis, les deux dernières semaines auraient été bien moins compliquées.

J’avais prévu de vous faire un manteau par semaine. C’était un bon rythme. Mais les évènements se sont enchaînes sans que l’on ne puisse rien maîtriser : une deuxième gastro, beaucoup de boulot, un au revoir douloureux, le jour qui s’éteint de plus en plus tôt et moi qui travaille toujours aussi tard. Bref, pas moyen de faire des photos à vous montrer. Celles qui arrivent sont ultra fraîches et faites à l’intérieur. 

Pour le grand, un chouette lainage de La Mercerie de chez moi avec une doublure de chez Lulu la Luciole. Il est parti sur un bleu pétrole absolument canon. Oui mais la laine, ça gratte. Et Monsieur n’aime pas porter d’écharpe, de snood, ou autre tient-moi-chaud-au-cou-cet-hiver. J’ai bien eu peur de l’avoir cousu pour rien. Mais il l’aime et il le porte (avec une écharpe quand il est dehors).

Sur ce manteau au patron maison, quelques découpes pour faciliter la poche faussement passepoilée (j’aime la difficulté d’habitude mais quand le temps est compté, on va au plus simple), un col qui monte suffisamment pour protéger du vent et une capuche en cas de pluie.

 

aviary-image-1513521508365

 

aviary-image-1513521463306

 

aviary-image-1513521579979

 

20171217_143319

 

20171217_143301

 

20171217_145732

 

aviary-image-1513521392583

 

Les manches ont un peu de marge en longueur, et côté largeur et longueur de manteau, j’espère que ça va tenir deux hivers. Croisons les doigts pour que je sois tombée juste.

 

Le patron : Patron maison.

Les tissus : Lainage La Mercerie Versailles et doublure de chez Lulu la Luciole.

Fermeture éclair métallique : La Mercerie Versailles.