Minus et Kiwi

Minus et Kiwi ?

Bonjour et bienvenue sur le blog de couture Minus et Kiwi.

Dans ce billet, je vais me présenter et vous expliquer un peu pourquoi le nom de mon blog est ce qu'il est.

Commençons les présentations. Je suis Perrine. J'ai commencé à coudre en début d'année 2015 des sacs, puis des vêtements. Je suis autodidacte dans le domaine, personne ne m'a appris en face à face. J'ai expérimenté avec les explications trouvées dans les livres, avec parfois de beaux ratés mais de chouettes réussites aussi. En septembre 2016, j’ai commencé à prendre des cours de patronnage chez Sweet Cousette. Depuis je confectionne mes propres patrons en plus de coudre ceux d’autres créatrices.

J'ai deux enfants : Robin Premier et Robin Deuxième du nom aussi appelés l'aîné et le petit, ou Lu et Loulou, les Robins. L'homme à la maison c'est l'Homme. Vous verrez que je ne donne pas les vrais noms des personnes pour qui je couds et que je ne photographie jamais leurs visages de face non plus. Je souhaite simplement préserver leur identité et leur image sur le net. Ils sont encore petits (même s'ils grandissent, ils seront toujours trop petits pour que j'affiche leurs têtes).

Alors si mes fils sont des Robins, qui sont donc Minus et Kiwi ?

Ce sont mes premiers fans ! Minus c'est le blanc, il a 15 ans (2002) et Kiwi, le noir, a 2 ans (2015). Dès que je sors mes patrons, mon papier pour reproduire les modèles, le tissu pour coudre ; ils s'installent dessus. Ils ne seraient pas de vrais chats s'ils ne le faisaient pas.

 

1454594418877

 

Quand il a fallu trouver un nom, j'ai pensé à mes deux poilus qui viennent me soutenir dans mes projets couture, à leur façon certes, mais ils sont là. Voilà pourquoi ils sont aussi dans le nom de mon blog.

Vous pouvez aussi retrouver mon univers couture sur Instagram (liens en bas du menu à droite).

Maintenant il ne me reste qu'à vous souhaiter une bonne lecture. N'hésitez pas à me laisser vos impressions, vos suggestions, votre avis dans les commentaires.

Posté par Minus et Kiwi à 17:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]


07 août 2018

Chemise pour l'Homme (livre Casual Wear de Christelle Beneytout)

J’ai légèrement délaissé le blog ces dernier temps, mais ça n’était pas mon intention. J’ai cousu une chemise pour l’Homme il y a bien un mois mais comme souvent, il me manquait des pièces. Alors cette pauvre chemise a attendu, encore et encore et je ne l’ai complètement terminée que bien plus tard. Et puis l’Homme a été absent et les photos portée se sont faites attendre aussi.

Bref je suis un poil en retard dans mes publications.

Je voulais partir à la base sur la magnifique chemise de Ivanne Soufflet dans son livre "Grains de couture" mais il fallait sérieusement la retravailler. Les emmanchures sont bien trop étroites pour Monsieur et côté largeur, je devais aussi ajouter une taille ! Face à l’ampleur de la tâche et mon sérieux manque de temps, j’ai lâché prise très vite et je suis partie finalement sur la non moins superbe chemise de Christelle Beneytout issue de son livre "Casual Wear".

La chemise est certes moins sophistiquée, moins travaillée que celle des Grains de couture mais c’est le modèle parfait zéro prise de tête en couture pour l’Homme.

Parce que le patron de Christelle Beneytout n’a pas besoin d’être retravaillé, le gain de temps est énorme et je suis sûre de ne pas me tromper avec la chemisette.  Pas besoin de faire une toile puisque je n’en suis pas à ma première couture avec ce modèle.

Côté tissu, je reste sur une valeur sûre : un magnifique Petit Pan que j’aime d’amour (et dont il me reste un morceau) et un autre Petit Pan pour quelques détails de la chemise (le col et la pièce dos haute de l’envers). Une touche discrète de passepoil plat blanc au niveau de l'empiècement dos et de la poche apporte ce petit plus que j’aime donner à mes coutures.

Place aux photos :

aviary-image-1533057458423

 

aviary-image-1533057515992

 

20180728_122227

 

20180728_122054

 

Donc comme je disais plus haut, il me reste un peu de ce tissu Petit Pan (un peu beaucoup en fait) et je n’ai pas encore déterminé à qui profitera ce coupon. En attendant, j’ai encore un bon morceau de jeans fin qui m’attend et j’aimerais réussir à me coudre un pantalon dedans. Pendant les vacances, je sens que je vais patroner un peu pour moi.

 

Le patron : chemise à manches courtes de Christelle Beneytout. Patron du livre Casual Wear pour Hommes.

Le tissu : Petit Pan.

Boutons et passepoil blanc : Mondial Tissus.

Posté par Minus et Kiwi à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 juillet 2018

Polo Milano (La maison Victor) en jersey Mamzelle Fourmi

Il m’a fallu du temps, beaucoup de temps pour faire cette couture. Trois semaines ! C’est énorme. C’est plus précisément le temps qu’il m’a fallu pour aller acheter des boutons.

La couture du modèle en elle-même n’a rien de compliqué. C’est le polo Milano de La maison Victor, le même modèle que j’avais cousu dernièrement pour le petit mais cette fois, en version 12 ans.

Le tissu a été choisi par mon fils, de même que les boutons. J’étais étonnée par ce choix. Un tissu vert chiné de gris avec des motifs nuages, ce n’est pas un coloris qu’il porte habituellement. Et il faut le dire, il lui va bien.

Je suis restée sur le même tissu de chez Mamzelle Fourmi pour l’ensemble du polo.

20180708_170532

 

Qui dit tissu à motifs dit raccords. Et je peux dire que je me suis arrachée les cheveux avec ces petits nuages. Mais j’ai vaincu, autant sur la poche que sur la patte de boutonnage.

La couture de la patte de boutonnage est faite à ma façon et non pas façon La maison Victor. Dans mon premier polo Milano, j’avais remarqué que leur façon de monter la bête entrainait un décalage qui ne me plaisait pas. Bien qu’il n’était pas laid, mon côté perfectionniste a été bousculé par cet écart.

20180708_170617

 

Le col est monté en une pièce. Ça rend la couture du col plus accessible de ne pas avoir de pied séparé, surtout avec un jersey.

20180708_170416

 

Encore une fois, j’ai utilisé un jersey moyennement adapté au modèle à coudre, celui-ci étant un peu trop fin pour le polo Milano. Mais puisque rien n’est impossible, je me suis armée de patience pour cette couture.

Les points les plus complexes sont le montage de la patte de boutonnage et la couture du col qui demandent un peu de minutie, encore plus si on a des raccords à faire. Côté explications, ça passe tout seul.

 

Le patron : Polo Milano (La maison Victor, mai juin 2018)

Le tissu : Jersey de chez Mamzelle Fourmi.

Boutons : La mercerie à Versailles.

23 mai 2018

Polo Milano (La Maison Victor mai/juin 2018)

Encore une couture estivale, pour mon petit Cha cette fois. J’ai tout de suite aimé le polo Milano du dernier magasine La Maison Victor (3/2018). Pourtant assez simple par sa forme, j’aurais pu le faire seule. Mais j’ai moins de temps pour faire mes propres patrons et c’était plus simple quand je l’ai vu tout fait. En plus il est en version homme pour les grands, et d’autres patrons m’intéressent. Bref, ce n’est pas perdu.

Côté tissu, je suis partie sur ce superbe jersey Stenzo déniché à la mercerie du coin. Il est carrément trop fin pour ce patron, et à défaut d’avoir de l’entoilage qui convient, j’ai choisi un jersey plus épais pour le revers de col.

Je me suis appliquée avec des surpiqûres de col contrastées, et des bouts de manches blancs. Je suis par contre moyennement convaincue par la poche en blanc. Mais mon Cha aime bien donc je laisse comme ça.

aviary-image-1525605986466

 

aviary-image-1525606023045

 

aviary-image-1525606578120

 

La façon dont la patte de boutonnage est montée rend les raccords trop faciles. Par contre, il se crée un petit décalage à cause des marges de couture, à moins que j’ai manqué une étape. Peut-être que je ferais une légère modification pour le prochain.

20180508_112233

 

Wahou il est trop beau ! Voilà la réaction de mes deux gars quand ils ont vu le polo Milano fini. Manque de chance pour le grand, je n’ai pas pris assez de tissu pour lui, comme il n’aimait pas trop au magasin. En attendant d’aller en racheter, ou de trouver un tissu qui lui plait dans ceux que j’ai, je vais continuer mon déstockage avec une chemise pour l’Homme. Depuis le temps que je dis que je vais lui en faire une, je vais m’y mettre sérieusement.

 

Le patron : polo Milano de La Maison Victor (3/2018)

Le tissu : jersey Stenzo de La Mercerie Versailles.

Boutons de mon stock.

Posté par Minus et Kiwi à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mai 2018

Chemise Jared d'anniversaire (La Maison Victor 2/2018)

Parfois, je me demande si mon fils ne me surestime pas un peu. Il aime les chemises alors pour son anniversaire, j’ai voulu lui faire une petite surprise et lui en coudre une.

Mais apparemment, coudre une chemise c’est trop simple à son goût. Alors il a choisi un tissu à carreaux, histoire de compliquer les choses avec des raccords et tout et tout. Mais une chemise dans un tissu à carreaux, c’est vraiment trop facile. Il a choisi un lin à carreaux. Un lin ! Le tissu qui bouge quand on le coupe et qui bouge encore quand on veut le coudre si on ne pose pas une épingle tous les deux centimètres …

Pour coudre ce tissu compliqué, j’ai choisi un modèle simple (ou presque). La chemise Jared m’a tout de suite plu quand je l’ai vu dans le magasine La Maison Victor de mars avril 2018. J’ai accroché tout de suite sur son col différent et ses lignes simples et épurées. Les manches bénéficient d’un joli revers qui n’est pas cousu mais juste repassé. Un détail supplémentaire sur cette chemise que j’aime vraiment beaucoup.

J’ai coupé ma poche et le col dans le biais du tissu pour faire un joli effet (et éviter un nouveau raccord, ceux de côté et de parmenture me suffisaient amplement). Et pour de jolies finitions, on trouve un biais sur l’encolure.

Regardez plutôt :

 

aviary-image-1525606490665

 

20180506_133213

 

20180506_131830

 

Je suis partie sur la taille 146/152 pour mon 10 ans, ce qui correspond environ à un 11/12 ans. Et il faut bien avouer que j’ai été inspirée. Elle lui va parfaitement bien. J’ai toujours des doutes sur la largeur de ce que je lui couds, il est si fin que souvent, je dois reprendre sur les côtés. Mais là, rien à redire, c’est juste bien comme il faut.

 

20180506_133256

 

20180506_135500

 

J’ai bien pris mon temps à cause du tissu pas évident à coudre choisi par mon grand mais cette chemise se coud facilement. J’adore ce modèle et mon Lu aussi. En lin, elle sera parfaite pour les chaleurs estivales.

 

Le patron : chemise Jared de La Maison Victor (2/2018).

Le tissu : lin de chez Tissus Reine.

Boutons et biais de mon stock.


06 mai 2018

So Sweet, le sweat de Delphine et Morissette

Aujourd’hui je vous parle  d’une autre couture pour moi. Les garçons ont repris le chemin de l’école lundi, et moi, j’ai eu droit à un jour de congé donc j’en ai profité pour me coudre un petit quelque chose de rapide. En début de semaine, c’est un vrai froid de canard qui a sévi. On était alors loin des 28°C qu’on a aujourd’hui.

J’avais ce tissu matelassé qui attendait depuis quelques temps que je m’occupe de lui. J’ai bien cru ne jamais le coudre après une belle frayeur au lavage avec un jeans qui avait déteint et laissé des marques. Finalement, une teinture grise m’a rendu un tissu à coudre, même s’il n’a plus son aspect d’origine.

Je suis partie sur le modèle So Sweet et Delphine et Morissette. Super facile à coudre, j’ai fait malgré moi quelques modifications. Mon matelassé est peu extensible et l’encolure m’a posé quelques soucis. J’ai dû tout couper et recommencer. Je me retrouve avec un col plus ouvert que prévu. De même, les bracelets de manche et de hanche sont raccourcis car je devais réduire la longueur pour l’adapter à mon format.

Pour la reprise du travail mercredi, nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir que la chaudière aussi avait pris quelques jours de congé. Arrêtée mais pas redémarrée, il faisait 15°C dans la salle (et 13°C au dortoir). Bref, j’étais heureuse d’avoir ce sweat avec moi ce jour là.

 

2018-05-06 14

 

2018-05-06 14

Zoom sur mon encolure modifiée malgré moi

2018-05-06 14

Le bas du sweat avec cet "anneau" qui m'a fait tilt tout de suite.

 

Voilà donc un sweat bien chaud pour les matinées fraîches, bien confortable comme j’attendais d’un tel vêtement.

 

Le patron : So Sweet de Delphine et Morissette (modifié)

Le tissu : matelassé double face de chez Mamzelle Fourmi (avec une teinture grise car il a eu un petit incident de jeans qui a décoloré dessus au lavage).  

Posté par Minus et Kiwi à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 avril 2018

La blouse Hoya de Deer and Doe

15 ans après tout le monde, je couds Hoya de Deer and Doe. Le patron me plaisait bien dès sa sortie mais je suis du genre à attendre (parfois trop) pour voir les avis de celles qui l’aurait déjà cousue.

Ma première inquiétude sur le patron a été vers l’absence de pinces poitrine. Le dernier patron cousu sans pinces à fini dans mes chutes de tissus, il baillait de partout. Il faudra donc faire une toile. Autre inquiétude, de l’avis de beaucoup de monde, le décolleté était vertigineux, voir suicidaire. Une modification sera peut être nécessaire. La toile me le dira aussi. Troisième chose, cette énorme marge de couture de 1,5 cm comprise dans le patron. Ce n’est pas ma marge habituelle. C’est grand 1,5cm quand même.

Une toile m’a confirmé certaines de mes remarques. Pas besoin de pinces mais un décolleté à retravailler (facile avec les tutoriels du blog Deer and Doe) et des marges qui ne me plaisent pas. J’ai une impression de gaspillage avec tout ce tissu perdu qui finira découpé avec la surjeteuse. Je vais devoir retravailler cela aussi.

Côté tissu, j’avais cette tuerie, cette pépite de chez Petit Pan. Des petites fleurs et un côté japonisant comme dit l’Homme. Je l’ai aimé tout de suite. Mais avec lui, interdit de se louper !

Cette fois, je vous épargne la vue de mes cernes. C’est les vacances mais je ne me repose pas vraiment.

 

2018-04-26 19

 

2018-04-26 19

 

2018-04-26 19

 

Le patron est simple à coudre bien que j’ai eu quelques moments de solitude en lisant les explications.

Les pans de devant sont entièrement doublés, ce qui donne quand même quatre épaisseurs de tissu. Cela a tendance à rigidifier la blouse et je trouve que c’est dommage. Ma prochaine sera faite de parementures, qui donneront plus de souplesse au vêtement.

Le biais du dos je pense sera cousu après assemblage des épaules pour éviter aux marges de couture d’épaule de sortir. J’ai fini par tout rabattre dans le dos et les surpiquer pour les fixer.

Hormis ces quelques petites choses sur lesquelles je procéderais différemment, le patron est très sympa et j’adore ma jolie blouse. La prochaine sera à tester avec les manches mi longues.

 

Le patron : blouse Hoya de Deer and Doe.

Le tissu : Petit Pan

Posté par Minus et Kiwi à 10:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 avril 2018

Chemise Juliette

Voilà une couture pour moi. La chemise Juliette de chez République du chiffon. Ça fait plus que longtemps que j’ai le patron dans l’atelier qui attendait son tour. Je ne sais pas pourquoi j’ai tant attendu car le patron est ultra simple à coudre et bien expliqué.

Le tissu était dans l’atelier aussi depuis un bout de temps aussi, je l’avais acheté peu après notre déménagement lors d’un passage en ville et il attendait son tour aussi. C’est un Froufrou.

J’aime ce modèle de chemise qui a un côté rétro, j’aime son col qui change de ce que je couds et porte habituellement. La seule modification que j’ai apportée au modèle est sur les manches. Le "revers" est relevé au lieu d’être rabattu. Il est du coup cousu de façon différente.

 

Place aux photos maintenant.

2018-04-22 17

 

2018-04-22 17

 

2018-04-22 17

 

2018-04-22 17

 

De ce patron, on peut dire qu’il est assez simple à coudre et le livret explicatif est plutôt clair. Mon seul regret est l’absence de repères pour poser les boutons tant sur la hauteur que sur la largeur. J’ai cousu de vrais boutons car je n’avais pas de pressions. Je les ai posés à 1,5 cm du bord soit une croisure sur 3 cm en tout. 

Cette chemise, je sens que je vais la porter tout l’été. Le tissu très fluide et léger le rend agréable sur la peau et j’adore la coupe de mon nouveau vêtement.

 

Le patron : Chemise Juliette de République du chiffon.

Le tissu : Froufrou de La mercerie à Versailles.

Boutons de mon stock.

Posté par Minus et Kiwi à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 avril 2018

Une veste en jeans pour mon grand

Je me prends du temps pour venir vous montrer ma dernière couture. Car cette fois, pas question de me laisser déborder et de vous larguer trois cousettes d’un coup, le tout avec trop peu de photos pour voir réellement ce que c’est.

Je suis dessus depuis deux semaines et le manque d’une fermeture éclair m’avait mise à l’arrêt. Hier j’ai enfin réussi à m’y remettre après un passage rapide chez Mondial Tissus. Si je savais qu’il y avait un magasin dans le coin, je n’avais jamais pris le temps de prendre la route pour y aller. Clairement, ça fait trop de route pour juste un bouton et il me faudra beaucoup de fournitures pour me déplacer.

Je ne sais pas si vous vous souvenez, j’avais déjà cousu une veste en jeans pour mes garçons cet automne (c’était ). Et bien, si vous voulez réduire vos déchets, ne faîtes pas d’enfants. Ils grandissent bien trop vite ! Si j’avais su que cette veste jeans moumoute ne ferait pas le printemps à cause de manches qui ont le feu, j’aurais visé plus long.

Très déçu de ne déjà plus pouvoir la porter, Lu m’a demandé de récidiver dans la couture d’une veste en jeans avec cet énorme coupon déniché lors de notre passage à Paris aux Coupons Saint Pierre. Cette fois, j’ai cousu plus long, un peu trop même car les manches doivent être retroussées. Mais je préfère trop long à trop court, il le portera plus longtemps.

Cette veste est issue de mon imagination, un patron maison que j’ai pris plaisir à créer. Lu voulait une fermeture éclair plutôt que des boutons, et une capuche. Je me suis adaptée à la demande mais j’ai quand même fais à ma sauce avec des surpiqûres dans un fil ocre un peu partout, des manches coudées (elles aussi surpiquées et c’est une vraie galère) et une poche poitrine unique avec un bouton. J’ai aussi cousu des pattes décoratives dans la bande du bas de la veste fixées avec un bouton de même dimension que sur la poche (un peu plus petit que les boutons de jeans traditionnels que l’on trouve habituellement et c’est vraiment parfait, merci Mondial Tissus !)

Trêve de blablas, voici des photos.

 

aviary-image-1523729263961

 

aviary-image-1523729409247

 

aviary-image-1523729304391

 

2018-04-14 19

 

2018-04-14 19

 

2018-04-14 19

 

2018-04-14 19

 

2018-04-14 19

 

La veste n’est pas doublée, comme une vraie veste en jeans (et puis je n’avais rien qui convenait pour une doublure) et Lu l’adore telle qu’elle est.

 

Le patron : patron maison.

Le tissu : jeans de chez Les coupons Saint Pierre.

Boutons et fermeture éclair : Mondial Tissus.

02 avril 2018

L'Inédit de La jolie Girafe

Il y a encore une couture dont j’avais oublié / pas trop pris le temps de vous parler. Je n’ai d’ailleurs pas trop pris le temps de la prendre en photo.

C’est une première pour moi que la couture des patrons La jolie Girafe. Essentiellement parce que le format PDF me rebute un peu à vrai dire. Et si je n’aime pas les PDF, on peut dire qu’ils ne m’aiment pas non plus. Zéro souci avec l’impression de L’Inédit mais des bords pas imprimés jusqu’au bout du bout avec le Trio. Avec des vides estimés à 1cm (je me suis fiée aux dimensions des triangles de repère sur le patron), ça n’est pas dramatique mais du coup, il attend encore son tour.

 

20180306_180507

 

Passé le temps de l’assemblage, je découvre avec joie des repères d’ajustement pour allonger ou raccourcir le patron à ses mesures. Oh j’aime beaucoup cette idée. Bien qu’au final, je n’en ai pas eu besoin puisque le patron est prévu pour ma stature, c’est une petite attention qui fait toujours son petit effet sur moi qui rentre rarement dans le moule.

A l’assemblage, les explications sont on ne peut plus claires. Encore un bon point pour ce patron.

Il est aussi possible de coudre une version robe de L’Inédit. Si cette possibilité ne m’intéresse pas trop, je sais que cela peut plaire à d’autres couturières.

J’ai cousu ce patron en me fiant au tableau des mensurations, sans mauvaise surprise, il taille comme il faut.

 

Ce patron a tout bon pour moi qui l’ai cousu assez vite sans la moindre hésitation à l’assemblage. Passé le stress du PDF, tout roule tout seul. Il est assemblé à la surjeteuse et seul l’ourlet des manches est fait à la MAC.

 

Le patron : L’Inédit par ODV - La jolie Girafe.

Les tissus : jerseys de chez Mamzelle Fourmi.

Posté par Minus et Kiwi à 12:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,