Il y a encore une couture dont j’avais oublié / pas trop pris le temps de vous parler. Je n’ai d’ailleurs pas trop pris le temps de la prendre en photo.

C’est une première pour moi que la couture des patrons La jolie Girafe. Essentiellement parce que le format PDF me rebute un peu à vrai dire. Et si je n’aime pas les PDF, on peut dire qu’ils ne m’aiment pas non plus. Zéro souci avec l’impression de L’Inédit mais des bords pas imprimés jusqu’au bout du bout avec le Trio. Avec des vides estimés à 1cm (je me suis fiée aux dimensions des triangles de repère sur le patron), ça n’est pas dramatique mais du coup, il attend encore son tour.

 

20180306_180507

 

Passé le temps de l’assemblage, je découvre avec joie des repères d’ajustement pour allonger ou raccourcir le patron à ses mesures. Oh j’aime beaucoup cette idée. Bien qu’au final, je n’en ai pas eu besoin puisque le patron est prévu pour ma stature, c’est une petite attention qui fait toujours son petit effet sur moi qui rentre rarement dans le moule.

A l’assemblage, les explications sont on ne peut plus claires. Encore un bon point pour ce patron.

Il est aussi possible de coudre une version robe de L’Inédit. Si cette possibilité ne m’intéresse pas trop, je sais que cela peut plaire à d’autres couturières.

J’ai cousu ce patron en me fiant au tableau des mensurations, sans mauvaise surprise, il taille comme il faut.

 

Ce patron a tout bon pour moi qui l’ai cousu assez vite sans la moindre hésitation à l’assemblage. Passé le stress du PDF, tout roule tout seul. Il est assemblé à la surjeteuse et seul l’ourlet des manches est fait à la MAC.

 

Le patron : L’Inédit par ODV - La jolie Girafe.

Les tissus : jerseys de chez Mamzelle Fourmi.