Je suis installée à la terrasse, les doigts de pied en éventail, avec un verre à siroter. Le soleil brille, le ciel est bleu, pas un nuage à l’horizon. Il y a cette petite brise qui vous fait sentir bien dehors.

C’est agréable. C’est une belle journée pour vous raconter ma dernière couture. Une petite blouse patronnée par mes soins et taillée dans mon précieux Liberty.

C’était une de ces soirées tranquilles. Calée dans le canapé devant une série avec l’Homme et un saladier de pop-corn. Les Robins étaient au lit. Je vous dis ça parce que c’est sur l’écran que j’ai vu l’idée d’une couture.

Un des personnages portait un chemisier qui avait l’air tellement fluide, j’ai voulu le même. J’ai couru chercher un bloc note et j’ai noté tout ce que j’avais vu.

Et quand j’ai patronné, j’ai ajouté des choses. J’en ai retiré d’autres. Au final, ce n’est plus du tout ce que j’ai noté ! Mais peu importe, je l’aime d’amour ma dernière couture.

 

20170526_174943

 

En plus, je l’ai taillée dans ce Liberty acheté je ne sais plus quand chez Mamzelle Fourmi. Il faut dire qu’elle a des petits bijoux aussi Mamzelle Fourmi dans sa boutique. Et voilà ! 2 m de Liberty dans mon panier ! Ce jour-là, je crois que j’avais perdu le contrôle.

Mais voyez cette merveille. Tellement beau que j’ai eu peur de couper dedans. Il fallait que je me lance. Je ne l’avais pas acheté pour qu’il reste dans mon placard à faire de la figuration non plus.

"Le temps viendra", c’est son nom. J’aimais ses nuances de bleu et ses touches de rouille et beige. Avec ce tissu, interdiction de se rater.

 20170526_174908

 

C’est mon premier patron femme avec des pinces. Il fallait bien que ça arrive un jour. L’expérience des pinces et les faire passer de l’épaule au côté. Je pensais que ça serait vraiment compliqué. Bon ça n’est pas hyper simple non plus. J’ai tâtonné, j’y suis allée tout doucement pour être sûre. Je crois que j’y suis arrivé.

Elle a juste ce qu’il faut d’aisance pour se sentir à l’aise dedans, je l’ai juste resserrée légèrement à la taille. A ma base, j’ai ajouté des pattes aux épaules et une poche devant pour l’habiller un peu. Pas de col. Je ne suis pas très col il faut dire.

 

20170526_174835

 

Dans le dos, j’ai voulu faire une pièce en haute et une autre basse afin de marquer un pli central. Et pour changer, j’ai cousu un pli creux.

Je crois que je n’en avais jamais cousu avant. Incroyable n’est-ce pas ? Et pourtant, il n’y a rien de sorcier là-dedans !

 20170526_175028

 

J’ai choisi de coudre des ourlets rapportés à l’aide d’un biais tout fait. Même si mes bords ne sont pas courbes, j’ai pensé que ce serait un petit plus sur ma couture.

Dans la même idée, j’ai préféré une parmenture pour encadrer le col. La finition était plus jolie ainsi.

 20170525_072618

 

J’étais partie sur un chemisier aperçu très vite dans une série et au final, j’ai cousu une blouse qui n’a vraiment plus rien à voir avec l’idée de départ. Mais ce n’est pas grave, l’autre idée sera l’occasion d’une nouvelle couture pour moi.

 Je me couds peu de chemisiers / blouses en chaîne et trame, c’est quasi exclusivement du jersey dans mon armoire. Mais cette tenue, je l’adore. Si j’ai parfois regretté certaines coutures après coup, ça ne sera pas le cas de celle-là.

 

Le patron : patron maison juste pour moi. Un jour, si je maîtrise le logiciel de patronage et la gradation, il sera peut-être commercialisé ;-)

Le tissu : Liberty "Le temps viendra" bleu de chez Mamzelle Fourmi.